Site en friche

Je pense qu'avant de consulter ce site, il est important que vous sachiez que ce dernier n'est plus mis à jour. Certains visiteurs commentent encore, ce qui le rend dynamique, mais les informations contenues sur ce site peuvent parfois être obsolètes. Ce blog était utilisé lors de mon séjour de trois ans en Argentine, d'où je partageais mon expérience d'exilé, ainsi que mes coups de gueules et autres pensées personnelles.

C'est avec plaisir que je le laisse en ligne car beaucoup d'informations sont encore utiles, c'est aussi un petit musée personnel, mais soyez prudent quant aux informations contenues. Si vous souhaitez en savoir davantage, je m'appelle Raphaël Fleury et je suis photographe indépendant à Fribourg en Suisse.

Derniers billets du blog

Photographie numérique : on vous prend pour des cons
digital  |  photographie  |  numérique  |  capteur  |  appareil  |  photo
2010-08-24
Tucumán Hostel : vol organisé + insalubrité
auberge  |  logement  |  hostel  |  dormitorio
2010-02-28
Facebook, ou l'empereur du royaume cybernétique
facebook  |  google  |  société  |  informatique  |  coup de gueule  |  données
2009-03-06
Big Brother Brasil
Brésil  |  Big Brother  |  télévision  |  culture
2009-02-04

Blog d'un Suisse exilé en Argentine

Raphaël Fleury Blog Argentine Galeries de photos Blog et historettes Infos en tout genre Lexique et vocabulaire argentin

Cliquez sur un mot pour consulter la page

Explications brèves

Ce site reflète mon expérience vécue en Argentine, où je me suis installé durant trois ans. Je suis de retour en Suisse, là où je suis né, où je travaille comme photographe indépendant depuis 2011. Cela me laisse beaucoup de temps pour voyager et, souvent, retourner en Argentine.

Ce site est donc plutôt actif grâce à vos lectures et commentaires postés sur l'une ou l'autre page.
Le ton de mon blog est plutôt sarcastique et personnel, il décrit quelques unes de mes expériences et réflexions, mais certains billets de blog, tel que le petit lexique argentin peut être une aide sympathique et comique pour comprendre les mots spécifiques à ce pays, notamment si vous planifiez d'aller visiter ce grand et merveilleux pays.

Enfin, si vous souhaitez en savoir davantage sur moi, ou voir quelques exemples de photos prises en Argentine (et ailleurs) vous pouvez consulter mon site web de photographe, contenant des photographies de paysages, voyages, modèles, familles et reportages. Les photos présentes sur ce site sont qualité amateur, elles étaient surtout destinées à ma famille et amis, ou pour illustrer l'une ou l'autre desciption de mon vécu. Soyez donc prudent en visitant ce site, certaines informations sont obsolètes puisque la majorité des contenus ont été rédigés entre 2008 et 2010.

Chronologie de mon expérience vécue en Argentine (et environs)

Janvier 2017 : Cinquième retour en Argentine
Avoir autant d'amis et de "famille" dans un pays adoptif vous pousse à y retourner fréquemment. Ainsi, me revoilà en Argentine pour une période de deux mois. Je vois que le pays change, très lentement, mais certaines incivilités disparaissent petit à petit, quelques consciences se soulèvent. Je me réjouis d'y retourner prochainement.

Novembre 2014 : Je ne suis pas très loin !
J'ai planifié un voyage d'un mois aux USA (Philadelphia, New York, Arizona, Utah et Californie), suivi d'un autre mois au Brésil, (notamment à Fortaleza et Jericoacoara). J'y rencontre encore et toujours beaucoup de monde, c'est l'esprit latin. Le contact est facile, les gens attachants. Cependant plus que jamais je constate comme l'Amérique du Sud est peu sûre, comme les grandes villes telles que Fortaleza...

Mars 2012 : Retour en Argentine pour un mois
Visite de mes différents amis à Buenos Aires, Tucumán, Rafaela. Le pays est grand, les amis sont nombreux. Le temps passe trop vite, mais quel bonheur de revenir ici. Et bien que mon agenda est chargé de rendez-vous et sorties, je continue encore de faire de nouvelles connaissances. Car les Argentins sont très ouverts et intéressés à faire de nouvelles rencontres.

Juin 2010 : Retour définitif en Suisse
Après y avoir vécu trois ans, je décide de revenir m'installer en Suisse. Beaucoup d'émotions resteront gravées à jamais dans ma mémoire, mais l'Argentine est finalement un pays trop insécure, dont l'instabilité économique et politique ne me conviennent pas. A tout moment j'ai l'impression que le pays va imploser, trop souvent je me sens en danger dans la rue (vol à l'arrachée, agression, imprudences des automobilistes, etc.). De plus, en tant que photographe, je n'ai pas trouvé ma place ici ; je pense que la conception cet art et la manière de l'exercer sont trop divergentes entre ma culture européenne et les pratiques sud américaines.

Octobre 2009 : Retour en terres argentines
Me revoilà auprès de mes amis adoptifs pour de nouvelles aventures. Je commence à ressentir des réticences quant à l'idée de continuer à faire ma vie dans ce pays : trop d'injustices sociales, de corruptions politiques, d'insécurité dans les rues, etc. On a volé mon appareil photo dans un casier d'auberge, je ne peux plus faire de photos. Je décide de travailler comme homme à tout faire dans un ranch à Tupungato (zone vinicole). C'est une expérience incroyable, bien que parfois rude.

Septembre 2009 : Voyage de 10 jours dans les pays de l'Est
Lors de mon retour qui ne devait pas s'éterniser, je rencontre encore et toujours des Argentins ici en Suisse, lors d'une festival de rencontres folkloriques à Fribourg. Nous décidons de louer un camping car et de parcourir ensemble l'Allemagne, l'Autriche, la Hongrie et la République Tchèque.

Juin 2009 : Escapade islandaise
Un vieux rêve se met en place : aller visiter l'Islande pour y faire des photos. Je m'achète du matériel photographique neuf (Nikon D3, 17-35mm F/2.8, 70-200mm F/2.8 VR). Avec mon cousin, nous achetons un Nissan Terrano 4x4, prenons le ferry au Danemark et arrivons en Islande pour un périple de six semaines (dont une aux Îles Féroé).

Mars 2008 : Buenos dias Argentina !!
Arrivée en Argentine pour y vivre et travailler comme photographe indépendant. Installation dans le pays (d'abord en colocation, puis dans un appartement que je loue). Je tente de faire ma place en tant que photographe en me faisant connaître et en créant mon réseau de client. Mais je trouve davantage de clients en tant que webdesigner, donc je perce plutôt cette voie. Cela me permet de travailler depuis chez moi.

Novembre 2005 : Fin de cette année de voyage et mise en oeuvre de mon projet
Ça y est, c'est fait. J'ai décidé de "tout plaquer" et m'installer en Argentine pour y vivre. Je travaille en Suisse pour économiser, quitte ensuite mon appartement, mon job, ma famille et mes amis. Je me sépare de mes biens matériels (meubles, souvenirs, etc.). et m'installer définitivement en Argentine.

Novembre 2004 : Mes premiers pas en Amérique du sud
Voyage d'un an entre la Bolivie et l'Uruguay, mais surtout le Chili (Valparaiso pendant deux mois dans une pension d'étudiants pour apprendre la langue), puis quatre mois comme guide et réceptionniste à San Pedro de Atacama, un voyage de plusieurs semaines avec mon cousin entre l'Île de Pâques et la Patagonie. Et, enfin, la découverte de l'Argentine, ce pays qui sera mon coup de coeur et pour lequel, plus tard, je déciderai de tout quitter pour venir m'y installer.

Carte des pays que j'ai visités

49 pays visités, parfois plusieurs fois

Ton nom et prénom
Ton commentaire
Courriel
Être averti si quelqu'un poste un commentaire après moi

Thomas Luis - 15.09.2016 (17:20:00)
Salut Raphael!
Je suis en train de planifier mon échange à Buenos Aires en ce moment, et je lis beaucoup ton blog qui me fait bien rire parfois.
Cela dit j'ai une question, ma fac veut que je prenne deux semaines de cours d'espagnol dans une école pour pas être largué en arrivant avec l'accent et tout. En cherchant je suis tombé sur http://www.courconnect.com, qui propose des réductions. Quand je compare les prix je paye moins cher en passant par eux qu'en passant par l'école. Est-ce que tu connais / en a déjà  entendu parler?
Merci de ta réponse en tout cas!

Alexis Frantzdy - 06.10.2013 (18:06:06)
Hola|¡Mi familia en Haití siempre no llega a juntarme sobre mi portable Argentino a PERSONAL Codifica interurbana 03858 ciudad, región Termas de Rio Hondo Provincia Santiago del Estero el prefijo desde el extranjero 54 3858, y mi número Personal es el 15440667 a pesar de todas tus indicaciones, que saben 54-9-3858-15440667 o 54-9-3858-440667 o 54-3858-15440667, 54-3858-440667 y esto siempre no funciona! ¿ Hay algo que no hubiera leído bien o comprendiera? Cómo me gustaría saber llamarlo Argentina desde HAITÍ porque cuando se me llama sobre el sueldo fijo de la casa todo está bien pero sobre mi portable imposible, tengo un abono Personal gracias de antemano como la respuesta.

Thuillier Yves - 17.03.2013 (13:01:05)
concha de lora : lora, c'est le surnom donné aux prostituées, certains tangos portent ce prénom

rosemarieachard@yahoo.com.ar - 11.01.2013 (12:42:47)
Il est tres bon ton blog. Mais IL FAUT VIVRE EN ARGENTINE. SHUT ALORS!sI QULQU'UN A BESOIN DE QUELQUE CHAUSE A bAIRES TU ME LE FAISE SAVOIR.

BULCOURT Marc - 17.01.2012 (16:21:10)
Nous avons en projet d'aller 2 semaines en Argentine en mars 2013.
je pense que ton blog nous sera très utile d'ici là pour choisir les itinéraires et les lieux à visiter.
J'ai retrouvé des descendants de ma famille émigrée en Argentine en 1903 et certains sont venus en France cet été 2011. Ce fut un grand bonheur de les recevoir et ils sont très heureux de savoir que nous allons leur rendre cette visite.

Romain - 17.01.2012 (14:18:09)
Salut,
J ai 27 ans, j habite à madrid, je vais rendre visite à une amie argentine dans 1 mois qui a mon age. Aurais-tu une idée de cadeau pour elle ou ses parents qui est rare à BA ? J entends par la un truc tres apprecie en Argentine qui est dur à touver en Argentine ou cher mais facile pour un européen. Gracias.

quinson sandrine - 28.11.2011 (13:30:42)
bonjour j'ai un souci je ne sais plus comment faire je cherche un ami que j'ai perdu de vue il est chirurgien en argentine je crois qu'il faut faire d'un fixe 0054 plus je sais qu'il travaille à buenos aires et j'ai un numéro interne 44329, cela doit etre son numéro de poste mais il y a un autre numéro 0221410500... pourriez vous m'éclairer pour l'appeler ?

KIM - 10.08.2011 (18:35:48)
BONJOUR J ESPERE QUE TU VAS BIEN , JE COMPTE VENIR VIVRE EN ARGENTINE , QUELLE ZONE EST LA PLUS CONSEILLEE

Marc Bulcourt - 21.07.2011 (14:10:23)
Bonjour,

je dois contacter depuis la France un pote argentin actuellement de passage à Paris;
Il est de Buenos Aires et son portable est le:
5491141810623
Peux tu me confirmer que je dois faire ce N° en rajoutant 00;
Comment fait-il lui pour me contacter sur mon portable français 06 .. .. .. .. ?

merci pour ta réponse

Hzenandez Antoine - 24.03.2011 (09:11:58)
Salut Raph, merci pour ton reseignement
Cela m'a rendu service

Raph - 07.04.2010 (12:11:41)
Salut Simon,

De rien, avec plaisir. J'espère que mon amie Jenny (celle des excursions) t'a contacté. N'hésite pas à poser d'autres questions sur mon blog, si je suis en mesure de le faire, j'y répondrai. Et BON VOYAGE et BIENVENUE en Argentine.

simon flechaire - 03.04.2010 (10:19:42)
que le hasard est parfois agreable,merci raph pour ces precieuses info,

Newsletter

Ton nom et prénom
Courriel